Download 60 ans d'histoire de l'UNESCO: actes du Colloque by Jens Boel: Coordinateur du Projet « Histoire de l'UNESCO » PDF

By Jens Boel: Coordinateur du Projet « Histoire de l'UNESCO »

Show description

Read or Download 60 ans d'histoire de l'UNESCO: actes du Colloque international, 16-18 novembre 2005, Maison de l'UNESCO, Paris PDF

Similar french books

Additional info for 60 ans d'histoire de l'UNESCO: actes du Colloque international, 16-18 novembre 2005, Maison de l'UNESCO, Paris

Sample text

L’avant-projet soumis à la Conférence de Londres le 1er novembre 1945 par la Conférence des Ministres alliés de l’éducation, qui a siégé à Londres à partir de 1942 pour préparer l’avenir de l’Europe libérée, reflète les mêmes préoccupations. On y insiste sur la nécessité d’associer les efforts des membres de la nouvelle organisation « en vue d’assurer et de faciliter l’usage à tous les peuples, pour servir les besoins communs de l’homme, de l’ensemble des connaissances et de la culture mondiale, afin de contribuer ainsi à la stabilité économique, à la sécurité politique et au bien-être général des peuples du monde » et sur le besoin de « diriger et encourager les recherches et les études sur les problèmes d’éducation et de culture qui se rattachent au maintien de la paix et au progrès du bien-être humain ».

Alors que les bombes allemandes s’abattaient sur Londres, le Ministre Richard Butler, conscient que les atrocités commises (extermination systématique des populations, génocide, Holocauste) dépassaient largement le cadre d’un simple affrontement militaire, eut l’intuition que « seule l’éducation pourrait un jour éviter la répétition de tels actes qui sont la honte de l’humanité ». Le Président Franklin Delano Roosevelt, l’artisan du « New Deal », qui n’hésitait pas à intervenir à la radio pour informer directement le peuple américain, et pensait, lui aussi, comme Wilson, que le multilatéralisme était le seul moyen d’éviter la répétition à l’avenir d’horreurs portant atteinte à la dignité de l’humanité tout entière, crée en 1944, à Bretton Woods, la Banque mondiale pour la reconstruction et le développement et le Fonds monétaire international.

La diversité, le pluralisme cimenté par des liens de fraternité et la conscience d’une communauté de destin finiront par prévaloir ; chaque être humain est unique et irremplaçable et, dans un avenir proche, ils seront nombreux à faire entendre leur voix, sans violence mais avec fermeté, mettant fin au climat d’uniformisation qui aboutit à la soumission, à la résignation et au défaitisme. Tout cela parce qu’au lieu d’appliquer le droit comme émanation de la justice, on a prétendu régir le monde en fonction d’intérêts à courte vue.

Download PDF sample

Rated 4.12 of 5 – based on 49 votes